ALTERNANCE > Les bonnes questions à se poser


Les bonnes questions à se poser

Étudier en alternance doit être un vrai choix et va demander un réel investissement. Pour réussir, il faut d’abord se préparer à ce type d’études, et se poser les bonnes questions.
 
    Lors des épreuves d’admission, nous attachons une importance particulière à la cohérence du projet professionnel des candidats. S’il est clair, il vous permettra de structurer votre dossier de candidature mais également de convaincre lors des entretiens d’embauche. Vous devez  être capable d’expliquer votre parcours, votre choix de filière, mais aussi de vous projeter dans un avenir plus ou moins lointain. Pour nous, il s’agit de vérifier que vous ne vous êtes pas trompé de voie et que vous ferez un bon professionnel, même si votre projet sera amené à évoluer au fil du temps et des expériences.

    Mais, qu’est-ce qu’un projet professionnel ? C’est l’expression de ce que vous recherchez en terme de métier, de responsabilités et de l’entreprise que vous souhaitez rejoindre (secteur d’activités, taille, valeurs, etc..). Il faut donc impérativement bien préparer ces éléments.
    • Listez vos expériences (stages, jobs d’été, activités extra scolaires). Définissez ce que vous avez fait et ce que vous aimeriez faire.
    • Listez vos compétences techniques, relationnelles, etc...
    • Soyez capable d’expliquer vos choix d’orientation ou de reconversion.
    • Soyez conscient de vos points forts et de vos points à améliorer.
    • Mettez en valeur vos atouts et vos réussites.
    • Multipliez les sources d'informations et les interlocuteurs pour faciliter votre choix : allez sur internet, déplacez-vous, rencontrez des professionnels de l’orientation, de l’information mais aussi des personnes qui travaillent dans le métier ou la branche que l’on cible.

    Cette dynamique proactive multipliera vos chances pour intégrer la formation de votre choix et pour trouver votre entreprise. Vous serez capable d’écrire votre projet sur papier, de vous exprimer en quelques minutes, de savoir quel type d’entreprises vous voulez rejoindre et pourquoi, d’établir une liste d’une trentaine d’entreprises. 

    Si votre projet professionnel est défini, si vous êtes convaincu de ce que vous voulez faire, vous serez davantage en capacité de persuader vos interlocuteurs.
    C’est une autre exigence importante. Il faut que la formation soit en adéquation avec votre projet professionnel. Lisez de manière détaillée les programmes de formation et les débouchés qu’elles offrent, le rythme de l’alternance ? Commencez vos recherches le plus tôt possible et attention aux dates des clôtures d’inscription. 
Les intérêts de l'alternance sont aujourd'hui nombreux. Choisir l'alternance permet :
    • de suivre des cours en petits groupes de 15 à 25 étudiants,
    • d'être accompagné et encadré par une équipe pédagogique,
    • d'acquérir une expérience professionnelle ;
    • d'obtenir les mêmes diplômes que par l'enseignement classique ;
    • d'être rémunéré ;
    • d'être dispensé des frais de formation (pris en charge par l’entreprise) ;
    • d'être recruté le plus souvent par son entreprise d’accueil ;
    • de s’habituer à travailler sur plusieurs fronts donc de gagner en maturité et en organisation.
Les contraintes de l'alternance sont aujourd'hui nombreux. Choisir l'alternance permet :
    Accepter le principe et le rythme de l’alternance. La réussite de l’alternance demande une forte implication. On accepte un rythme de travail soutenu, on accorde autant d’importance à la théorie qu’à la pratique, on consacre du temps de travail personnel pour la préparation d’examens. Cela demande donc de l'organisation.Il faut aussi s'adapter à des contextes différents. Les relations avec les professeurs et les stagiaires sont différentes de celles avec la hiérarchie et les collègues. On s'adapte aux contextes différents du centre de formation et de l’entreprise. Intégrer les contraintes de l’entreprise. on respecte les contraintes et les règles de l’entreprise et du centre de formation : arriver et partir à l’heure, appliquer les règles de sécurité, respecter la discipline…

    La recherche d’un contrat en alternance s’apparente à celle d’un premier emploi. ACTION... DYNAMISME... RÉACTIVITE... feront la différence !



    Financement du contrat d'apprentissage


    Financement du contrat de professionnalisation
    La formation s’organise sur un rythme défini en début d’année et qui lui est propre. Il est fonction du secteur d’activité concerné et de ses contraintes.

    Exemples :
    • 2 jours en centre / 3 jours en entreprise
    • 1 semaine en centre / 1 semaine en entreprise
    Le calendrier est transmis au préalable de la signature du contrat à l’entreprise et à l’alternant. Il doit être respecté par toutes les parties et durant toute l’année universitaire. 
    Non, tous les cursus de formation peuvent être réalisés en alternance, que ce soit en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

    Ils poursuivent le même objectif de formation, mais ont des modalités d'application spécifiques. À l’Université de Rouen, certaines formations sont exclusivement en apprentissage (sauf exception) et d’autres exclusivement en contrat de professionnalisation. Pour le savoir, reportez-vous à la rubrique « Nos formations ».


Base de calcul : le SMIC au 1er janvier 2017
1480,27 € brut/mois soit 1149,07 € net/mois(sur une base de 35h)

En contrat d'apprentissage

Secteur
Année d'exécution
du contrat
Moins de 18 ans De 18 à 20 ans 21 ans et plus
Secteur privé DUT 1ère année 25% 41% 53%
DUT 2ème année
Licence / Master  1
 37%  49% 61%
Master 2 53% 65% 78%
 Secteur public DUT 1ère année 45% 61% 73%
DUT  2ème année
Licence / Master 1
57% 69% 81%
Master 2 73% 85% 98%

La Licence professionnelle se prépare en une année après deux années d’enseignement supérieur. Que l’apprenti ait ou non déjà fait un contrat d’apprentissage avant la licence professionnelle, il sera rémunéré sur la base de la 2ème année d’exécution de contrat.

Le Master se prépare en deux ans. Si l’apprenti entre en apprentissage :
  • après une licence sous statut étudiant, il sera rémunéré en Master 1 sur la base de la 1ère année d’exécution du contrat.
  • après une licence professionnelle en contrat d’apprentissage, il sera rémunéré en Master 1 et en Master 2 sur la base de la 2ème année d’exécution du contrat.
  • en Master 2 après l’exécution d’un Master 1 sous statut étudiant, il sera rémunéré sur la base de la 2ème année d’exécution du contrat.

En contrat de professionnalisation

 
Niveau de formation ou de qualification
avant le contrat de professionnalisation
Âge Inférieur au bac professionnel Égal ou supérieur au bac professionnel, titre ou diplôme à finalité professionnelle
 < à 21 ans  55%  65%
 de 21 à 25 ans  70%  80%
 26 ans et plus  Le SMIC ou 85% de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire.
EnregistrerEnregistrer

Contact

17 rue Lavoisier
76821 Mont-Saint-Aignan cedex
Tél. : 02 35 14 60 80
cfa@univ-rouen.fr

 
 
EnregistrerEnregistrer